Jean-Marie: Outlander PHEV Instyle 2018, son retour d’expérience

Les nouvelles mobilités intriguent et interrogent, moi le premier.
Le Mitsubishi Outlander PHEV que j’ai découvert en 2014 suite à un trajet en tant que passager à son bord. J’ai pu le tester un peu en 2017
et je teste la nouvelle  version 2019 cette semaine.
C’est un véhicule qui a bien évolué techniquement depuis 2014.
En ce sens l’expérience de Jean-Marie avec ce Mitsubishi Outlander PHEV 2019 depuis maintenant quelques mois en est un exemple intéressant.
50839946_2006139339455503_2956310798261026816_n
– Sylvain pour Shift2Drive:  De quand est ton Outlander PHEV, Jean Marie?  Quelle finition?
Bonjour Sylvain, il est de Septembre 2018 en finition Instyle
20181229_172959.jpg
– Comment t’es tu intéressé à ce modèle? Tu avais déjà roulé en hybride ou hybride rechargeable?
Voici ce que je peux dire de mon expérience :
Je roulais en Jeep Wrangler Unlimited depuis 4 ans (voiture très agréable et bien pensée) lorsque j’ai pu faire un essai du Mitsubishi Outlander Phev par hasard début 2018. Lors de cet essai j’ai été surpris par le confort, le silence et le couple de ce Phev (MY18).
J’ai surtout été très intrigué par la solution hybride innovante comparé aux hybrides classiques non rechargeables.
J’ai trouvé la solution retenue par Mitsubishi vraiment intelligente car il est possible de rouler en 100% électrique jusqu’à 130km/h avec environ 40km d’autonomie. En mode hybride le moteur à essence fonctionne en série comme un générateur de courant ou en parallèle au delà de 65km/h en entraînant les roues avant. Personne n’avait fait ça avant !
En réfléchissant à ce projet je me suis dit que c’était parfait pour mon utilisation mixte ville en semaine et campagne le week-end. En ville (Paris) je pourrais rouler en 100% électrique (sans jamais faire tourner le moteur essence) en rechargeant sur les bornes de charge rapide Belib par exemple et pour mon trajet ville-campagne de 120km je pourrais faire pratiquement la moitié en électrique et le reste en thermique. Une fois sur place je pourrais recharger le Phev sur une prise classique de ma maison en 6h grâce au chargeur domestique fourni et ainsi repartir avec la pleine charge.
– J’ai personnellement été séduit pas la technologie embarquée à bord de cet Outlander PHEV, peux tu nous en dire plus? C’est facile côté fonctionnement? Y a-t-il un temps d’apprentissage?
Après 3 mois d’utilisation et 4000km parcourus voila ce que je peux dire de l’Outlander Phev :
Cette voiture est extrêmement facile d’utilisation et intuitive. Au début on joue avec les différents modes de gestion du système comme le mode 100% EV, le mode Save, le mode Charge ou encore le mode Eco mais au final je m’aperçoit qu’en laissant la voiture en mode « Normal » l’électronique va choisir automatiquement le meilleur mode possible et cela de façon très perspicace et transparente. Un premier reproche concerne le nombre d’alertes qui interviennent assez souvent (bip-bip + affichage) et qui perturbent un peu la conduite. Il y a surement un peu trop de capteurs dans le Phev mais heureusement certaines alarmes peuvent être désactivées.
La recharge est super simple et grâce aux deux prises de charges Type 1 et Chademo il est possible de recharger pratiquement partout. Pour ma part je préfère la charge rapide Chademo qui me permet de récupérer 80% d’autonomie en 25mn. J’utilise les bornes Belib à Paris qui sont très bon marché. En prenant la carte Belib qui coûte 20€, une charge rapide me coûte 0,49€.
– Qu’offre la finition Instyle par rapport aux autres finitions? Le système de chauffage? Mais encore?
J’ai donc sauté le pas dès le lancement du MY19 en septembre 2018 en partant sur une finition Instyle intermédiaire qui possède  les options indispensables comme le système de chauffage électrique mais aussi le système de commande à distance du véhicule via application Smartphone/tablette (Mitsubishi Remote Control). Les options de la version Intense haut de gamme étaient inutiles à mon sens (toit ouvrant, système de caméra 360°, sellerie cuir, etc.) et facturées 7000€ de plus.
Le système de commande à distance en Wifi permet notamment de faire préchauffer l’habitacle la voiture lorsqu’elle est branchée afin de ne pas entamer l’autonomie.
Lorsqu’est venu le moment de renouveler ma Jeep j’ai eu le sentiment que le moment était venu de laisser tomber le diesel et le gros 4×4 qui commençait à avoir une image très négative. De plus je trouvais que la consommation était trop élevée et l’entretien Jeep trop cher. Au même moment Mitsubishi annonçait le nouveau modèle MY19 avec beaucoup d’excellents améliorations comme l’autonomie améliorée et le nouveau moteur 2.4L à cycle Atkinson (encore une vrai innovation même si ce principe existe depuis longtemps).
20181227_105059.jpg
– Où vis tu ? Plutôt en agglomération ou en périphérie? 
Quelles sont tes trajets du quotidiens? Quel est le coût de tes recharges?
je suis vraiement tres content du PHEV. Le nouveau modèle est vraiment très silencieux. La tenue de route et le confort sont top. Niveau consommation je tourne en moyenne à 4L/100km en trajets mixtes ville et campagne (120km de distance et je recharge au bout pour rentrer). En pure ville je peux tourner à 0L/100km. A Paris je recharge uniquement sur les bornes Belib en Chademo à 0,49€ pour 80% de charge. C’est génial!
– Et sur route et autoroute, comment se comportent les moteurs? La consommation évolue-t-elle et de quelle manière?
Côté consommation je suis aussi très satisfait surtout lorsque je charge souvent le PHEV. En le rechargeant le plus possible j’arrive à une consommation moyenne d’essence sur 4 mois de 4L/100km en parcours mixtes ville campagne autoroute ce que je trouve très bien pour une voiture de 1800kg 4 roues motrices. Je n’ai fait le plein que 5 fois en 4 mois.
Il est possible de faire beaucoup moins si on peut recharger tous les jours à la maison et si les trajets habituels font moins de 60km il est même possible de faire une consommation nulle.
Attention toutefois sur autoroute sur les longs trajets la consommation peut monter au-dela de 8L/100km si on ne fait pas attention ; ce qui reste toutefois raisonnable pour une voiture de ce gabarit et de ce poids (je faisais 14L/100km avec ma Jeep sur autoroute).
– Depuis combien de temps n’as tu pas vu une station essence? Tu crois que tu te souviendrais encore de la manière dont on fait le plein de carburant? 😉
Evidemment c’est une nouvelle habitude à prendre que d’aller faire des charges rapides régulièrement mais je trouve cela assez ludique et j’en profite pour emmener du travail avec moi ou aller faire des courses en attendant. Bref c’est juste un question d’organisation. Et puis on peut toujours ne pas charger et bruler de l’essence… C’est aussi ça l’avantage de l’hybride rechargeable.
– Comment recharge-tu? A domicile? Sur des bornes? 
En réfléchissant à ce projet je me suis dit que c’était parfait pour mon utilisation mixte ville en semaine et campagne le week-end. En ville (Paris) je pourrais rouler en 100% électrique (sans jamais faire tourner le moteur essence) en rechargeant sur les bornes de charge rapide Belib par exemple et pour mon trajet ville-campagne de 120km je pourrais faire pratiquement la moitié en électrique et le reste en thermique. Une fois sur place je pourrais recharger le Phev sur une prise classique de ma maison en 6h grâce au chargeur domestique fourni et ainsi repartir avec la pleine charge.
20181223_134719.jpg
Une fois sur place je pourrais recharger le Phev sur une prise classique 
– j’ai vu qu’il n’y pas de GPS intégré. Tu te connecte avec ton smartphone en USB ou quelque chose comme ça?
L’ergonomie des instruments est bonne même si certains la disent un peu vieillotte. Toutes les informations sont présentes.
Il n’y a pas de GPS intégré mais à l’heure du Smartphone qui utilise encore le GPS intégré de sa voiture.
Je préfère de loin avoir le GPS de mon smartphone avec mon historique, mes contacts la gestion du traffic, etc. De plus le système Carplay Apple fonctionne très bien. Je n’ai pas testé Android.
cropped-shift2drive-02-2019-copie-2-3.jpg
– Recommanderais tu ce véhicule et pourquoi? Quelques défauts ou quelques qualités? Des points à améliorer?
Il y a quand même quelques défauts ou points à améliorer :
– le siège conducteur couine un peu dans les mouvements à basse vitesse mais cela va se résoudre facilement (le skai qui frotte sur le plastique de la coque du siège).
– la portée du système Wifi de contrôle à distance du véhicule. C’est du Wifi donc ça ne sera jamais génial mais la c’est franchement chiche. 15m de portée à peine en fonction des obstacles.
– un peu trop de bip-bip au tableau de bord à mon goût mais bon on peut désactiver les options radar, régulateur adaptatif et changement de voie qui sont celles qui « parlent » le plus.
– l’autonomie des batteries baisse de environ 20% lorsqu’il fait froid. J’attends donc avec impatience le modèle 100km d’autonomie qui serait parfait pour moi.
– pas de fermeture automatique des portes en roulant ! Il faut fermer à la main avec un bouton…
Le confort est vraiment parfait sur ce modèle MY19 dont le train roulant à été revu ainsi que la direction et l’insonorisation.
Il est assez difficile d’entendre le moteur thermique se mettre en route. Les transitions sont presque indécelables. Il n’y a aucun bruit parasite de roulement ou aérodynamique.
Par contre si vous mettez le mode sport le moteur passe en cycle Otto et devient un peu plus buyant en délivrant toute la puissance combinée des 3 moteurs électriques et thermique. Je ne l’ai essayé que 2 fois. C’est rigolo et ça pousse fort mais ce n’est ps vraiment ce qu’on attend de ce véhicule qui pousse plutôt à une conduite coulée. D’ailleurs j’ai revendu mon Coyote que je n’utilisais plus…
La régénération est aussi un point fort et elle est très bien gérée. Hormis le fait qu’on arrive à récupérer de l’autonomie dans pas mal de situations, il faut noter qu’on use pratiquement plus les plaquettes de freins car la première moitié de la course de la pédale de frein utilise la régénération pour ralentir le véhicule. Le niveau de régénération peut aussi se gérer avec les palettes au volant si bien qu’on peut aussi utiliser très peu la pédale de frein.
Si on ajoute le régulateur adaptatif qui va conserver la distance avec le véhicule de devant quelle que soit sa vitesse autant dire qu’on ne touche plus beaucoup les pédales. Attention cela peut être perturbant car la voiture semble semi autonome… Tout le monde n’aimera pas.
Le Phev peut aussi tracter ce qui est assez rare en EV. Par contre l’installation chez Mitsubishi ou un spécialiste est chère (+1000€).
Toutefois, beaucoup des défauts des versions précédentes ont été corrigés sur ce modèle MY19 et je le recommande fortement à tous ceux qui m’en parlent. L’hybride rechargeable est pour moi la meilleure solution actuellement.
Je ne passerai certainement pas au 100% électrique tant que la technologie de stockage et la vitesse de charge n’auront pas évolués et qu’il n’y aura pas plus de solutions de charges rapides à disposition.
42044365_1878521102234479_1903531124789870592_n - copie
Je  remercie Jean-Marie et espère avoir l’occasion d’échanger à nouveau avec lui prochainement sur le groupe FB Voiture électrique ou ailleurs 🙂
Publicités

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s