Pourquoi j’écris ?

Inside Me (A l'intérieur de Moi)

Il fallait bien que j’en arrive là, un jour.

Au fond du trou. Cherchant désespérément ce à quoi me raccrocher avant de voir la scintillante lumière au loin m’annonçant que je suis assurément en train de crever.

Il fallait bien que j’en arrive là, un jour.

C’est ce pour quoi je suis faite. Ce pour quoi j’existe. Pour écrire. Pleurer des larmes d’encre acide et raconter. Tout ce qui me bousille les entrailles. Toute cette souffrance qui s’accroche à mes tissus. À mes os. Raconter cette noirceur qui s’est infiltrée au plus profond de moi jusqu’à la racine.

Quelle racine d’ailleurs… ?

Il fallait bien que j’en arrive là, un jour.

Parce que si certains trouvent ça anodin, cette pulsion irrépressible d’écrire, ou trouve ça cohérent de ressentir le besoin insatiable de se soulager en faisant gicler l’encre partout sur la feuille…

Moi j’y vois rien d’anodin.

C’est dans la…

Voir l’article original 70 mots de plus

Publicités

2 commentaires

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s