Edito Royale

Acte 2

S’il y a une chose que j’ai apprise très vite, c’est que décrocher un éditeur, quand on est jeune scribouillard, c’est un peu l’équivalent littéraire de l’Euromillions, l’argent en moins. Il y a beaucoup d’appelés et très très peu d’élus.

Encore faut-il après que le mandat se passe bien ! Pour Ring Est, j’ai eu beaucoup, beaucoup de chance. Non seulement l’éditeur était compris dans le Prix*, mais en plus c’était un vrai éditeur et on s’est super bien entendus tout de suite. Pour une première incursion dans le milieu de l’édition, c’était une très belle expérience. Mais quid de la suite ?

*pun intended, comme diraient nos amis Anglais

Parce que le contrat qui me lie à Ker Editions ne concerne que Ring Est (et ses adaptations). Je m’entends très bien avec Xavier et je serais plus que ravie de collaborer encore avec lui à l’avenir…

View original post 638 mots de plus

Publicités

3 commentaires

  1. Evelyn Postali

    As questões de publicação são difíceis aqui no Brasil também e principalmente porque não temos uma estrutura para novos autores. Os editores buscam escritores com experiência literária, com linguagem já definida e o que é mais difícil: leitores.
    Você teve mesmo sorte. Parabéns!

    – avec ici la traduction en Français:

    Les problèmes de publication sont également difficiles ici au Brésil et principalement parce que nous n’avons pas de structure pour les nouveaux auteurs. Les éditeurs recherchent des écrivains ayant une expérience littéraire, avec un langage déjà défini et ce qui est le plus difficile: les lecteurs.
    Vous avez même eu de la chance. Félicitations!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s