Les pionniers du V.é: Patrick, depuis 1995…

Merci à Patrick d’avoir accepté de répondre. Je souhaite donner ainsi davantage de visibilité à la mobilité électrique. Avec de vrais acteurs d’expérience qui peuvent exprimer leur vécu et leurs attentes. Plus  de relief et de profondeur à ce blog  qui  a été  initialement voulu comme traitant dès son à propos  de mobilité électrique au quotidien et de ses enjeux pour l’avenir.
.
Shift2Drive – A quand remonte ta première approche du Vé? Comment y es tu venu ? Avec quels véhicules?
Ma première approche du véhicule électrique  remonte a septembre 1995, quand pour la première fois Peugeot a la foire exposition de la Rochelle présentait la 106 électrique qui venait juste d’être commercialise pour les particuliers, les véhicules électriques existaient déja a titre expérimental a la Rochelle, mais seulement pour les sociétés !
A la suite de cette visite, Peugeot n’ayant pas de véhicule d’essai, j’ai pu louer auprès du syndicat d’initiative, une 106 électrique pour 1/2 journée.
J’ai été tout de suite conquis par ce véhicule, bien différent de son homologue thermique en terme de souplesse de conduite, de silence, et j’en passe …
Suite a cet essai j’ai commandé une 106 électrique neuve, qui m’a été livrée a mon domicile, fin décembre 1995.
J’ai gardé cette 106 jusqu’en 2003, puis je l’ai remplacée par un nouveau modèle, une 106 phase2 d’occasion. En plus de ce véhicule, j’ai acquis par la suite 2 Berlingo (s). Avec l’un d’entre eux j’ai réalisé en 2010 le trajet Fontainebleau / Nice aller / retour via le col de la bonnette situé a plus de 2800 m d’altitude.
Ces 2 berlingos j’ai pu les obtenir a un prix defiant toute concurrence, ( 1/3 du prix neuf ) car les utilitaires 2 places electriques n’interessaient personne et restaient sur parc depuis plusieurs années.
 Je tiens a préciser que ces véhicules étaient alimentés par des batteries Nicd, technologie supérieure en terme de capacité au plomb, ils avaient aussi l’avantage d’accepter la charge rapide, un réel progrés pour envisager déja à l’époque des grands parcours.

 

Shift2Drive – Tu anime un blog ou fais partie d’une association? tu peux nous en dire plus? N’hésite pas à mettre des liens et des contacts, c’est le but 😀
Habitant dans le sud de la région parisienne, j’ai  longtemps adheré a l’Avep
 ( Association des véhicules électriques parisiens ) ainsi qu’a l’association Mobil’eco ( dont je suis encore membre actuellement ) qui entretenaient des liens étroits avec l’entreprise Fossard a Pessac, entreprise bien connue en gironde, qui fournissait des batteries de rechange Nicd, des piéces d’usure  pour la gamme PSA électrique, des véhicules électriques d’occasions….Je suis également adhèrent a l’Aube
 ( Association des usagers des bornes electriques )
J’ai ete longtemps present sur le forum « véhicules électriques  » crée par Philippe Borges, et qui était une mine d’or de renseignements, pour dépanner et entretenir son véhicule électrique Nicd soit même !
Je n’anime pas de blog, mais j’ai souvent communiqué auprès des médias, pour faire la promotion du véhicule électrique, notamment dans l’émission Turbo sur M6, ou j’apportais mon témoignage d’utilisateur au quotidien d’une 106 électrique.
Je suis aussi présent sur les réseaux sociaux, dans les groupes d’utilisateurs de véhicules électriques, pour répondre aux questions sur les voitures ou sur les batteries, suite a mon expérience a EDF.
 Shift2Drive –   – Le rapport à la mobilité électrique a-t-il joué sur les métiers que tu as pu exercer? A moins que ce soit l’inverse…?
J’ai fait toute ma carrière a EDF, dont les 2/3  a la production thermique, c’est peut être une des raisons qui m’a poussé a faire le premier pas vers l’électrique, mais ce n’est pas par raison économique, car pendant 8 ans a mon travail j’ai été le seul sur mon lieu de travail, a avoir changé de motorisation, il faut dire que mon employeur n’a jamais fait d’effort financier pour aider les agents a se diriger vers le véhicule    électrique. En 2003 suite a une mutation vers le service des études et recherche, j’ai abandonné le secteur de la chimie, ou j’exerçais jusqu’alors,  pour me diriger quelques années plus tard, vers un service spécialisé sur les essais de véhicules électriques et sur les essais de batteries lithium ion pour la mobilité électrique, pour faire face a la demande des nouveaux véhicules arrivés sur le marché en 2010.
Dans les dernières années de ma carrière a EDF, il est certains que ma connaissance sur le véhicule électrique a orienté mon nouveau travail !
 Shift2Drive  – Quel écho as tu auprès du public ou des personnes s’interrogeant sur la mobilité électrique? 
Je pense avoir un très bon écho auprès du public, quand a diverses reprises j’essaie de faire la promotion du véhicule électrique en tant qu’utilisateur de longue date. Le public préfère avoir un avis d’un particulier utilisateur, plutôt que d’un vendeur, qui ne connaît pas bien les véhicules de sa gamme et leur particularité.
J’interviens très souvent sur des manifestations publiques destinées a faire découvrir le véhicule électrique, comme le « NAME » de Montmorillon, ou le Vendée énergie tour, ou je participe régulièrement.
Shift2Drive   –  Parmi tes connaissances as tu eu des demandes de renseignement ou avez vous eu des demandes d’essai pour voyager à bord?
Je vais même jusqu’à faire essayer ma voiture personelle, pour convaincre, en partant du principe, qu »essayer un véhicule électrique en condition réelle, c’est souvent l’adopter !
Shift2Drive – Quelles sont les questions qui reviennent le plus souvent?
Les questions qui reviennent souvent, sont le prix du véhicule, ainsi que l’autonomie réduite !
Shift2Drive –  – Considère tu le réseau de bornes de recharge suffisant à l’heure actuelle pour les déplacement du quotidien ? Et pour des trajets plus longs ? 
Le réseau de bornes de recharge est suffisant dans certains départements comme dans la Vienne ou je réside actuellement, mais insuffisant voir inexistant comme dans la Creuse, le Loiret, la Haute Vienne…
Cette inégalité est un frein pour envisager de grands voyages en 100% électrique, c’est une des raisons qui m’a poussé a prendre comme modéle de véhicule électrique  une BMW I3, équipée d’un Rex, afin de palier au sous 2quipement en matière d’infrastructures de recharge de certaines régions a traverser.
Shift2Drive – Quel est selon toi l’enjeu principal en terme de mobilité électrique pour les Années à venir?
Pour les années a venir, l’enjeu principal est d’avoir un véhicule électrique capable de parcourir 300kms sur une seule charge, et a un prix pas plus élevé qu’un vehicule thermique de moyenne gamme, ces 2 freins résolus, l’essor du véhicule électrique va s’envoler afin de remplacer la motorisation diesel qui s’essoufle et n’a plus raison d’être en ville !
Shift2Drive – Que réponds tu à ceux qui craignent une sorte de black out des infrastructures en cas de généralisation des Vé?
Pour les détracteurs du véhicule électrique, qui craignent que l’alimentation électrique de la France ne sera pas suffisante pour alimenter des millions de véhicules électriques en circulation, je répondrais que 90% des recharges se font a domicile la nuit, ceci pour des raisons pratiques et financières, et que la nuit nous sommes en excédent d’électricité sur le réseau,éaussi si cette proportion de recharges demeurent, il n’y aura pas besoin de construire de nouvelles centrales nucléaires. La seule problématique sera si un grand nombre de véhicules veulent charger de jour en rapide simultanément, mais compte tenu du coût élevé d’une charge rapide, celles ci seront utilisées qu’occasionnellement lors de longs trajets. Maintenant beaucoup de constructeurs de ce type envisagent d’avoir dans les bornes des batteries « tampon » qui permettent de lisser l’appel de puissance sur le réseau et de mieux utiliser l’excés de production ponctuels des EnR, provenant du photovoltaique et l’éolien.
Shift2Drive – Tu peux préciser la région ou la ville si tu le souhaite…
J’habite entre Poitiers et Chatellerault de ce fait j’ai beaucoup de petits trajets péri urbains, plus importants en nombre de kilométres, que lorsque j’habitais en région parisienne !

Shift2Drive – Quel est ton véhicule actuel et quel usage en as tu?

Quel type de trajets effectue tu au quotidien ?  Et à quelle vitesse ?
Comme indiqué plus haut, depuis 1995 j’ai eu 4 véhicules a batteries Nicd, deux 106, et deux Berlingo.
Avec l’arrivée des nouveaux véhicules à batteries Lithium, je me suis séparé en 2012  de mes véhicules ancienne génération, dont certains avaient franchis largement les 100000 kms   au profit d’un Kangoo Maxi Ze, 5 places
Studio_20180719_094751.jpg
, puis en 2014 mon véhicule thermique ne servant que 3 semaines par an, j’ai aussi décidé de le vendre, pour acheter un véhicule électrique a prolongateur dautonomie une BMW i3 en remplacement.  Actuellement j’ai donc 2 véhicules électriques, le Kangoo effectuant tout les petits trajets urbains et péri urbains, compte tenu de son autonomie limitée a 120kms,
J’effectue en moyenne 100kms/jour avec le Kangoo, a une vitesse d’environ 80kms/h, Alors qu’avec la I3 et pour les trajets plus lointains,
Studio_20180719_094712.jpg
ou lorsque je m’aventure dans une zone pauvre en infrastructure de recharge, j’utilise la I3 !   Les trajets journaliers varient entre 200 et 400kms, voire exceptionnellement 600kms, comme en Octobre dernier, ou j’ai du rejoindre Collioure dans les Pyrénées Orientales, pour participer à un rallye V.é
Pour résumer avec le Kangoo mon autonomie varie de 90 kms en hiver a 130 kms en été.  Avec la I3 l’autonomie minimum est de 190 km en hiver jusqu’à plus de 250 km en été  hors Range Extender.
Shift2Drive  – Que retiens tu de ces plus de 20 ans auprès du Vé? Comment cela s’exprime-t-il au quotidien pur toi?
En 23 ans j’ai pu voir l’évolution de la capacité des batteries, ce qui a eu pour conséquence une augmentation de l’autonomie des véhicules qui est passée de 80 km à presque 300kms aujourd’hui, une belle progression qui permet de voir le marché de la vente du véhicule électrique augmenter chaque année. En parallèle j’ai vu également une belle progression des bornes de recharge, pratiquement inexistantes dans le début des années 2000, aujourd’hui il n’est pas rare de voir des départements avec une borne de recharge tous les 20 km, comme dans l’Indre et Loire ou la Vienne, et un réseau de bornes rapides important alors qu’il était confidentiel auparavant !
J’ai gardé de nombreux contacts avec des anciens collègues de travail, aussi je reçois régulièrement des appels qui m’ont été redirigés pour répondre a des questions spécifiques sur les véhicules Nicd, ancienne génération.
Ces véhicules permettent d’acquérir un premier  véhicule électrique à moindre coût, de nombreuses personnes sont tentées par cet achat, mais  le SAV PSA étant inexistant aujourd’hui, il est indispensable d’avoir des connaissances de base pour les utiliser et les entretenir, les batteries Nicd réclamant un entretien, qui n’existe plus sur les batteries lithium d’aujourd’hui.
Je ne manque pas quand cela se présente, comme en septembre dernier lors des journées des véhicules du futur, manifestation a proximité du circuit Jp Beltoise de la Genetouze au nord de Bordeaux, de faire essayer mon véhicule sur circuit, afin de montrer les différents avantages de propulsion électrique, et la puissance disponible qu’envierait beaucoup de véhicules thermiques.
J’essaie aussi comme je le fait depuis quelques années lors du Vendée énergie tour organisé par le Sydev, d’être un ambassadeur du véhicule électrique, et d’apporter toutes les informations nécessaires au grand public, pour leur donner envie de franchir le pas et d’aller vers une motorisation plus propre lors d’un renouvellement de véhicule par exemple.
Shift2Drive  – Tu as participé à des circuits découverte en Vé et des rencontres de Véistes? Que retiens tu de ces expériences?
Les circuits découvertes en véhicule électrique ou les rencontres entre électromobilistes sont très enrichissantes, aussi chaque année je participe régulièrement a certaines d’entre elles. Je pense que ce genre de manifestation va dans le bon sens pour faire découvrir le véhicule électrique, car souvent le pubic rencontré ignore qu’il est possible de faire de grandes distances avec des véhicules qu’ils croisent au quotidien, comme la Zoé ou la LEAF ! Beaucoup d’idées reçues « tombent » suite a ces rencontres. C’est aussi une occasion de retrouver d’autres électromobilistes qui au fil des années deviennent des amis !
Ici les liens vers les sites et associations citées:
cropped-cropped-fullsizeoutput_10b4
Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s