Appel des sens et chaussures italiennes

Et si je vous prenais par les sentiments ?

Appel des sens… et chaussures italiennes…

Je commençais tout juste à être délurée. Car avant j’étais sage. J’avais sauté le pas, puisqu’on parle de sauts et même de sursauts, et ma foi j’aimais ça. C’est moi qui décidais, ça aussi me plaisait. Appel des sens, certes, mais il fallait du sens.
Dès le berceau je savais, paraît-il, très bien ce que je voulais.
Et ce que je ne voulais pas, c’est en observant mon entourage que je l’avais su.
Déterminé peut-être mais c’est une autre histoire, toute mon histoire en fait.

Aujourd’hui je raconte l’Italien du marché.

A cette époque les allées et venues entre mon bureau et le siège de ma boîte m’amenaient plusieurs fois par semaine et souvent le matin à traverser la place du Marché le long de l’avenue de Neuilly. Plusieurs fois par semaine et toujours le matin s’y tenait le marché des Sablons. Un étal bien…

View original post 1 540 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s