Honda Jazz 1.3 i-VTEC: Dr Jazz & Mr VTEC

 

J’ai pris rendez-vous avec Bernard Libert,

Joignable au 07.83.17.51.17

ou par mail: bernard12.libert@gmail.com

20171204_124231-748918198.jpg

il  officie avec brio chez                                                    Honda Toulouse

concessionnaire LABEGE AUTO SPORT

2 rue Max Planck – B.P. 98331 31683 LABEGE CEDEX
05 62 88 45 45

www.honda-toulouse.com

 

Alors voilà j’ai face à moi cette orange mécanique, comment la décrire autrement…

FullSizeRender
…je vous laisse le choix des mots si vous le souhaitez dans les commentaires…

Vous la voyez ici à côté de mon véhicule actuel, une Honda Civic blanche, cela vous permettra de noter la différence de gabarit notamment en hauteur et en largeur sur cette image ainsi que celle ci-dessous.

FullSizeRender-2
Oui, cette Jazz est plus haute  et moins large de 8 centimètres que la Civic.

Avec 3 métres 99 elle est également plus courte de près de 40 centimètres et pourtant et pourtant, quel espace à bord! Et que d’ingéniosité, que d’aspects pratiques!

Honda annonce autant d’espace intérieur que dans une Mercedes classe S de plus de 5 mètres de long!

Voici de nouvelles images toujours plus parlantes avec ces véhicules sur site.

Voici ci-dessous pour vous en vidéo toutes les possibilités qu’offre la modularité :

Modularité: La Jazz peut tout faire!

refresh-mode

Tout au long l’essai j’écoutais l’album…Jazz de Cannonball Adderley – Inside straight

Et le morceau qui calque au mieux le caractère de cette Honda JAzz est  Inner journey

Inner journey ou la Honda Jazz douce et attentive qui guérit des maux de l’automobile, oui la Jazz on y goûte  et avec elle aux joies d’un moteur, d’un confort, d’une transmission au caractère  doux dans les déplacements du quotidien: Dr Jazz est là.

Et Dr Jazz soigne ses patients…euh…ses occupants.

J’ai profité dès les premières secondes des bons soins de Dr JAzz, l’appui sur le bouton rouge de démarrage et sans clé, J’ai pris la route.

Vue imprenable avec ce confortable poste d’observation légèrement surélevé, là où mon véhicule habituel me propose d’être plus bas, un peu trop bas pour mon dos. Un peu trop pour ne pas entraîner quelques gènes en y accédant ou en le quittant.

Le comportement très prévenant de la Jazz procure un confort étonnant à ce véhicule, le confort est d’un très bon niveau et ici encore bien supérieur à celui de mon habituelle Honda Civic de neuvième génération plus typée sport c’est indéniable.

Par voie de conséquence il y a nettement moins de remontées ou de vibrations désagréables sur les voies au bitume imparfait ou sur les dos d’âne et les bosses. C’est un Jazz très doux, langoureux et charmeur. Air de Bossa nova et soft touch offerts.

Puis viennent après  les premières minutes, le besoin de solliciter moteur et transmission pour s’insérer sur la voie rapide.  Quand on quitte la zone commerciale  de Labège pour rejoindre la rocade de Toulouse limitée à 90 km/h.

Dr JAzz donne avec bienveillance le ton et suit le rythme en cadence, il ne hausse pas la note et prend même un plaisir certain à rouler sur l’asphalte fraîchement coulé.

Je quitte la rocade pour rejoindre la montée vers le

bois de Limayrac 

limayrac-cité2-854x529

Parsemé elle aussi de quelques dos d’âne que Dr Jazz soigne comme à l’accoutumée avec prévenance et douceur.

Je rejoins le boulevard Deltour puis le boulevard des crêtes, grimpe vers la rue de jolimont et expérimente les joies du frein moteur rue Dessales.

Je rejoints la rue de périole et le chemin Maurice…

…jolies petites rues parfois étroites ou pentues 

des faubourgs de Toulouse. Tout ceci me permet de goûter à l’excellente maniabilité bien aidée par un rayon de braquage court, le format idéalement compact de Dr JAzz et sa direction franche et directe.

Pour voir la lumière poindre au parking sous terrain une Jazz orange est toute indiquée ainsi que vous pouvez ici le constater:

Quelle jolie liberté de mouvement laisse cette amusante citrouille.

Je reprends maintenant la rocade du côté de Croix Daurade pour une cavalcade plus échevelée aux airs toujours inspirés de Cannonball Adderley.

Cette fois je demande du jus, du peps et des grains de folie à Dr JAzz, il cède sa place sans maux de tête et monte en crête aux allures de rigueur et avec quelle vigueur à Mister VTEC!

Un tout autre visage il me dévoile, une toute autre attitude sans renoncer à m’offrir confort et égards, le voici pourtant qui s’égare à plus de 6000 tours par minutes sur un compte tours qui tutoie les 7000 d’altitude!

L’orange mécanique enroule le virage qui ouvre la route du retour. 90 km/h. Calme! Quelques énervés confondent l’anneau de contournement de la capitale Occitane avec un circuit destiné à assouvir quelque complexe d’infériorité mal assumé.

Des gros camions et leurs conducteurs oublient ou feignent d’oublier l’obligation pour eux de respecter le strict 80 km/h de rigueur. Et ça ose se prétendre professionnel de la route…Obligeant les autres usagers de la route à subir leur masse mouvante et parfois menaçante venant quasiment pousser l’automobile roulant pourtant à 90 km/h maxi.

Il ne s’agit donc pas ici  de faire pire que ceux-là mais mieux.

Il convient donc de s’aventurer hors la ville et le périphérique, sur quelque route nationale des environs. Mr VTEC reprend de plus belle sa cadence énergique, prenant chaque tour de roue pour un jeu et régalant d’un bel esprit ludique et avec quelles envolées lyriques  son conducteur.

Allant jusqu’à Verfeil par les coteaux Mr VTEC donne parfois de la voix, parfois pas. Répond présent si on lui en donne l’occasion ou reste discret tout en attendant serein et calme le moment. Son moment.

Pour conclure, ce véhicule d’essai affichant un peu plus de 5600 km au total m’a permis un essai d’une cinquantaine de kilomètres tout en revendiquant une belle consommation moyenne de:  IMG_2323

J’ai été très agréablement surpris par la qualité de filtration au passage des divers dos d’âne et irrégularités de chaussée.
Par rapport à ma Honda Civic , c’est dans un format plus concentré beaucoup moins rude, il y a moins de remontées gênantes et de sécheresse de suspension. Avec mon dos en compote c’est très appréciable.
Ensuite direction sympa et directe, rayon de braquage court.
C’est simple et astucieux, ingénieux. On se gare partout et les astuces de rangement fourmillent.
Le moteur à deux visages comme je l’aime.
Acceptant de la jouer à la cool en ville sur un filet de gaz d’où son surnom de Docteur Jazz…ou de cavaler dans les tours tel l’étalon Tornado dans Zorro d’où son surnom de Mister VTEC.
Et tout ça aux vitesses en vigueur, moi je dis: « c’est où qu’on signe? ».
Alors j’ai signé.
J’ai bien aimé les sensations, cela m’a rappelé le comportement moteur du Boxer 1.3 de mes Alfa 33.

Cette Jazz 1.3 i-VTEC est une belle synthèse de la capacité de Honda Automobiles  à associer aux qualités de motoriste le tempérament d’un véhicule utilisable au quotidien bardé d’équipements et d’ingéniosité.

Dr Jazz le 1.3 i-VTEC  a été testé en finition Elégance à boîte manuelle et plus tard également en finition haute Exclusive Navi avec transmission CVT à variation continue.

20171201_135158.jpg

 

Publicités

2 Comments

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s