Tristan Tzara, le père du Dadaïsme

Roomanies

Tristan Tzara, de son vrai nom Samuel Rosenstock, né le 16 avril 1896 à Moinești, Roumanie et mort le 25 décembre 1963  (67 ans) à Paris, est un écrivain, poète et essayiste de langues roumaine et française et l’un des fondateurs du mouvement Dada dont il sera par la suite le chef de file.
La famille Rosenstock fait partie des 800 000 personnes juives recensées à qui le code civil en vigueur à l’époque refuse la citoyenneté roumaine. Élevé dans une certaine aisance matérielle grâce à son père qui est cadre dans une société d’exploitation pétrolière, Samuel connaît une enfance et une adolescence sans histoires. Il suit un cours sur la culture française dans un institut privé, s’éveille à la littérature au lycée Saint-Sava et s’inscrit en section scientifique pour le certificat de fin d’études au lycée Mihai-Viteazul. C’est un bon élève et ses professeurs notent son ouverture d’esprit et…

View original post 1 230 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s