La chasse aux VÉ est commencée

VÉ Passion

Jeudi le 27 juillet 2017, Gilbert Lavoie chroniqueur pour le journal Le Soleil publiait une chronique intitulée « Le procès de l’auto électrique » traitant d’une étude récente de l’institut économique de Montréal (IEDM). (cliquez ici pour lire la chronique)

Une réponse du président de IEDM Michel Kelly-Gagnon en réaction à la chronique ci-haut fut publiée à la section point de vue du journal Le Soleil du 30 juillet et intitulée : « Voitures électriques : quand le chroniqueur prend le fossé » (cliquez ici pour lire le point de vue)

N’ayant pu résister à répondre à autant de demi-vérités et de critiques sans solutions, je vous fait part de la réponse en trois sections que j’ai adressée dimanche au journal Le Soleil.

1. Concernant la pollution attribuable à l’auto électrique,

Selon les résultats d’analyse du docteur en physique et auteur du livre « Rouler sans pétrole » Pierre Langlois (cliquez ici pour consulter les détails de son analyse),

View original post 1 167 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s