4 ans avec la Honda Insight Hybride

A la sortie  de l’Insight en 2009 Honda a axé  une partie de sa communication sur l’influence évidente du conducteur sur la consommation.
Hormis le fait que les autres  mettent  en avant la frugalité  des mécaniques, replacer le conducteur  au  centre de ses responsabilités est fondamental.
Nous sommes nombreux, si nombreux nous sommes à penser « elle  est donnée pour 5 litres donc je n’ai pas à faire attention, c’est la voiture qui fera tout le boulot « .

On s’en est tellement convaincu que même quand on consomme 6 ou 7 litres aux cent kilomètres, c’est forcément la « faute de la voiture ».

Je vais vous démontrer que nous conducteurs sommes ceux dont le comportement au volant et le type de conduite déterminent une consommation basse ou pas.

Ceci par ma propre expérience avec ces 54 mois et 80000 km en Honda Insight hybride, véhicule que j’ai acquis d’occasion en 2012 avec 30500 km compteur.

Tout d’abord voici mon record de consommation basse, c’était sur la rocade de Toulouse un jour de printemps.

3.5 .jpg

Et puis sur un plein entier le record s’est établi à  4,2 L/100 km.

Dans ma ville de Toulouse, il m’arrivais  fréquemment de consommer 4,5 L/100 sur 30 km en ville.

Après trois semaines et 1150 km en 20 jours, la consommation moyenne s’établissait à 5,1 L/100. En réel un plein me permettait de parcourir  645 km en ayant remis 33 litres « seulement » car le réservoir contient en réalité 40 litres d’essence.

Car l’ordinateur de bord m’accordait encore 57 Km, mais a l’époque du moins, je jouais la prudence.

En réalité sur les 50 premiers kilométres je faisais du 5,4/5,5 avec difficulté à caler l’accélérateur,je me « laissais » conduire plus que je ne conduisais. Par la suite j’ai chopé le truc et j’ai même réussi à  souvent faire du 4,5 L/100 avec une conduite normale.

Avec mon précédent véhicule,  le Yaris  Verso D4 Diesel, j’aurais été autour de 5,3/5.4 L/100, mais moins décontracté: passage de rapports,embrayage,bruits parasites, confort général…Et surtout dans un grand silence avec cette Honda Insight hybride et sa transmission  automatique de type CVT.

 

 

 

L’apprentissage de l’éco conduite se faisant doucement,  après plus de 4000 km, j’ai constaté une baisse progressive de la conso moyenne de 5,35 à 5 L/100.

Mode Econ utilisé moins systématiquement,agrément de conduite encore amélioré par passage en S au besoin.

Comme l’écrivais ici-je ne sais plus qui c’est en conduisant comme on aime qu’on obtient les meilleurs résultats. Insight spiritmonitor

Car avec environ 34 litres d’essence consommés  je pouvais parcourir 722 km soit 4,7L/100.

Pour bien comprendre le mode économique  dit  « Econ » on peut:

activer via un bouton vert sur la gauche du tableau de bord le mode « Econ », c’est une possibilité offerte et où le « fonctionnement du moteur et de la Cvt sont harmonisés » (p.36 catalogue Insight).

450_1000

Cela n’implique nullement l’obligation de l’avoir enclenché en permanence pour « éco scorer », mais ça peut aider.
Eco assist  nous apprend à conduire éco et prend le relais pour nous (il nous assiste quoi!).
Honda avait insisté à la présentation de l’Insight en 2009 sur l’influence du type de conduite sur la consommation et comme dit Mike West:

« remember there’s no bad cars, there’s only bad drivers »

Par exemple  et sans ce mode « ECON » il y eu 4,8 L/100 sur 810 km.
Toutes vitres ouvertes par ces temps et la chaleur usuelle  de 35 degrés d’août à Toulouse.

 

Descendre dans les vallons du Tarn, accélérateur relâché

laissant glisser le véhicule qui roule tranquille jusqu’au bas de la pente, cela recharge le moteur électrique et le moteur essence se coupe pour ne plus consommer une goutte d’essence, cela fonctionne aussi   sur le plat, mais plus rarement et seulement jusqu’à 80 km/h.

Nous voici arrivés, nous partons randonner sur  les 17 km de la boucle du Tarn à Rabastens.

En marchant, je me prends à repenser aux véhicules  essence précédents:

Deux Alfa Roméo 33 une 1.3 double carbu 88 chevaux  qui consommait de 7,5 L/100 – 9,5L/100 par temps chaud…Puis une autre Alfa 33  1.3  chevaux à injection électronique  de 90 chevaux et consommant autour de 7 L/100  et  8,5L/100 maxi. Une Peugeot 106 1.4 XT de 75 ch autour de 6 L/100. Une Lancia Y 1.1    55 ch  autour de 6 L/100.

Une Peugeot 206 1.6 16s 110 ch autour de 7,5 L/100  poussée à 9 L/100 dans les embouteillages. Ce qui nous fait une moyenne  autour de 6,96 L/100.

Et cette Honda Insight 1.3 98ch autour de 5.3 L/100  minimum 4.3 maxi 6.3Il est vrai que toutes ces voitures – Insight comprises – je les ai conduites avec plaisir.

Sans rouler comme un fou ni à l’économie non plus.
Avec les Alfa le glouglou du « quatraplat » boxer me charmait davantage qu’une quelconque recherche d’économie…

29 avril 2014

4.6 l SUR 750KM

IMG_20140831_185202.jpg

Sur certaines portions de l’A20 il y a  de la montée de la descente de la montée de la descente.
les pointes ont été effectuées en montée, en descente pédale d’accélérateur relâchée, c’est donc le moteur électrique qui déplace seul le véhicule, il  y a ainsi une consommation de carburant  nulle tout en étant  à une vitesse moyenne de 135 km/h.

Sur le plein actuel, je fais le test de ne PAS conduire ECO.
Donc ECON off et accélérations franches , voire sport  en D ou S.
Le cap des 75000 km passé, il y a un gain en vivacité.
En respectant les vitesses en vigueur, il va de soi.
L’agrément est là, avec un joli bruit à la clé.
85% ville et 15 % rocade
37,5 litres de 95 E10  de chez Esso remis pour 741 km parcourus

6bf0d3de76aade6255a70f7481d53af8

J’avais le voyant réserve allumé et 0 km restants depuis le kilométre 691.
Ce qui tend à indiquer que le voyant réserve s’allume quand il reste 100 km à parcourir et 5 litres de carburant.

J’ai noté un creux entre 3100 et 3500 tr/min surtout marqué sur longue montée à 4℅. À partir de 3500 tr ça se défend bien.
Tout cela en D sans Econ.
En conduite normalement l’Insight consomme dans les 5,4 / 5,5 L/100 avec climat doux. Je suis curieux de voir ce qu’il en sera si on a un vrai hiver. Et je maintiens qu’il manque 10 ch en thermique et autant en électrique.

06 juin 2015

88000 km au total.
Et depuis dernière révision 5000 km et 5,5 L/100 de moyenne.

Retour ce jour de Jard sur mer
Départ à 10h avec un gentil 20° arrivée à 16h à Toulouse avec un joli  34°.
4,2 L/100 de Jard à l’entrée de l’A837.
La conso moyenne  a augmenté et s’est stabilisée  jusqu’à ce joli 4,8 L/100 à l’arrivée à Toulouse.
Sur ce parcours de 505 km mêlant 1/4 de route et rocade (90  et 110 km/h) et 3/4 d’autoroute (125 de moyenne), c’est mon record.
Le tout en D sans Econ et avec clim sur Auto sur la dernière moitié donc dès l’entrée de Bordeaux.

Disons que vu que l’Insight n’invite pas à « attaquer » comme un malade et que l’ambiance est plutôt Zen, on a tendance à conduire plus cool.
Cela aide  bien déjà.
Mais en déconnectant les aides ou béquilles ( ça dépend comment on voit le truc ) genre ECON ou D ou Start and Stop et  en restant en S, même sans conduire comme un fondu, on arrive comme ce matin après 100 km parcourus exclusivement en ville à un glorieux 6,6 L/100Ce n’est pas une surprise, mais c’est pour beaucoup l’attitude du conducteur qui joue.

A la différence d’un diesel où le conducteur n’a pas d’effort à faire pour consommer peu.
A part se boucher le nez.  >:D  :crazy: :angel:

C’est la limite de cette technologie, mais au fond c’est surtout notre limite de conducteur et la question:
« Est-ce que j’ai envie de faire un effort ou est-ce que je me laisse porter? »

Eh bien il y a des jours où comme tout le monde, on a envie de ne pas tout contrôler  ;)

J’ai fait du 4,2 L/100 sur un plein.
C’était en été en Vendée, terrain plat s’il en est.
La température extérieure était autour de  25 degrés et il n’y avait pas de vent.
Je ne mettais pas la clim non plus.
J’étais en D avec ECON.
Cela m’est arrivé une fois et jamais je n’ai fait ou cherché à faire mieux.
Parce que c’est grave pénible.
D’ailleurs les méduses te doublent en klaxonnant et en re faisant des appels de phare.
Et les crabes partent en travers.

30 novembre 2015

Au mois cela donne donc 750 km à la louche parcourus en  trajets  domicile – travail.
Pour 6,25 L/100 dans des conditions pas spécialement économes en carburant.

Je roule beaucoup moins qu’avant mais la conso est un peu montée.
Expérience à suivre, dans l’optique d’effectuer tous ces parcours urbains en VÉ (Véhicule Électrique) ou hybride rechargeable  dans un futur proche.Ouais..

Juste après avoir refait le plein.
Chauffage on et en D + Econ.
Trajet mixte rocade à 85 km/h et ville à 32 km/h de moyenne.

3.7 L.jpg

Hier transhumance Toulouse – Jalogny via A62 / A20/ A89 / A71 et N 79 pour les 120 derniers kilomètres, à quoi s’ajoutent 20 kilomètres déjà parcourus la veille.
645 kilomètres compteur avec 5,5 L/100 à l’arrivée.
Autonomie restante affichée à l’Odb de 0 km sur les 40 derniers kilomètres.
À tel point que j’ai remis 9,95  € de Sp 98 Excellium soit environ 6 litres parce que léger flip voilà quoi…Alors oui l’Insight était chargée de bagages et banquette rabattue
Et oui il y avait le chauffage à 23 degrés et parfois l’airco pour ôter la buée.
Oui j’étais en D sans Econ sur tout le trajet.Mais jusqu’à mon arrivée sur la N79 où j’ai vu la conso baisser jusqu’à 5,5 L/100, j’étais entre 5,8 et 6 L/100 à un pitoyable 123 km/h de moyenne. Et elle se traînait comme jamais elle ne s’était traînée.
Une limace asthmatique sous neuroleptiques.
Quelle purge!
 Et là je me suis dit hors Hybride ou PHEV point de salut
07 mars 2016 
Donc, donc,  donc…autant je m’étais ennuyé  (pour rester poli) à l’aller, autant au retour je me suis beaucoup plus amusé.
En fait, certainement un peu décrassée du périple précédent, l’Insight s’est montrée bien plus volontaire.
Mon pied droit aussi. Après il manque bel et bien  une bonne vingtaine voire trentaine de chevaux à ce charmant attelage.
27 juin 2016

La conso sur un peu plus de 102500 km est de 5,5 /100.

Et tout ça avec un petit 1.3 8 soupapes de 88 chevaux et un  moteur électrique ( IMA  ) de seulement 14 chevaux à 1500 tr/min et 78 Nm à 1000 tr/min.

Soit une puissance totale annoncée de 98 chevaux pour un poids de  1204 kg sur la balance.

 

5.5 SUR 102500 KM.jpg
27 juin 2016
 Le dernier plein avec 34,5 litres d’essence consommés  a donné 750 kilomètres parcourus et 4,6 L/100
4.6 l SUR 750KM.jpg

trajet maison / travail via la rocade de Toulouse
limitée à 90 km/h.
Sur ce trajet de 35 km aller / retour, la rocade constitue 27 km et le reste est effectué sur route limitée à 30 à 50 km/h
Il y a ensuite 5,5 km À/R de là maison au travail

8 juillet 2016
Trajet aller – retour Toulouse / Rodez via A68 et N88.
Retour entre 22h15 et minuit.
Retour calé 50 mètres derrière un semi remorque polonais à 100 km/h environ en D sans Econ et avec une nuit bien noire
4.8 L.jpg


Dernier plein, 892,5 km pour 34.4 L de Sp95, résultat 3.85 L/100, ODB 3,7
image10
25 juillet 2016
 Cette  Honda Insight hybride restera une expérience automobile des plus agréable que j’ai pu avoir.
Pour mémoire la japonaise qui avait précédé, la Yaris Verso D4D m’avait accompagné durant 67 mois  et 100000 km et ne m’avait jamais déçu non plus.

 J’ai conservé 52 mois mon hybride qui avait déjà deux ans et 30000 km. Je quitte temporairement  l’hybride pour revenir à l’essence pure, en me disant que quand la technique aura franchi un cap supérieur, d’ici 2020 mon véhicule futur sera hybride ou hybride rechargeable

En Juilet 2016, j’ai donc choisi une Honda Civic 1.8 essence pour les 48 mois à venir.

Et j’ai pour habitude de ne pas avoir de regrets.
Et comme le dit mon papa de 75 ans:
On ne vit qu’une fois.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s