En selle avec les vélos à assistance électrique Néomouv Montana Trek et Winora Y280.X

Je suis allé faire un tour chez:

http://www.2rouesvertes.fr/

Celui qui tient la boutique est un passionné et il cible bien ce dont on a besoin.

Immédiatement il m’a proposé quelques vélos à l’essai et voici le premier:

– le premier le Montana T de chez Néomouv essayé ici en version  36V 11Ah

http://neomouv.fr/velos/Montana-T.asp#ficheTechnique]http://neomouv.fr/velos/Montana-T.asp#ficheTechnique

Avec le pdf qui va bien:

http://neomouv.fr/documents/manuels/manuel-montana-T.pdf]http://neomouv.fr/documents/manuels/manuel-montana-T.pdf

Sur le site de Néomouv, marque Française installée  à   LA FLECHE dans la Sarthe on peut lire à propos du  Montana-T :

« Version évoluée du Montana, le Montana Trekking permet une utilisation plus polyvalente. Son triple plateau, ses pneus plus larges et ces freins à disque hydraulique permettront en effet de faire face à davantage de situation. Il dispose également de meilleures finitions avec des soudures polies pour le cadre et une console LCD. »

Alors voilà, j’enfourche le vélo.

Ma première réaction:…Yahou!

Le moteur est à l’arrière, on met un coup de pédale et à peu près à la moitié du tour, ça pousse!

Le mode 1 c’est déjà bien, je suis environ à 8 km/h.

J’actionne le mode 2 et hop 13 km/h!

Il faut bien évidemment pédaler, le moteur est là pour le coup de boost mais il donne de la bonne impulsion et encourage l’effort, c’est très gratifiant.

Ça y est le bout de la ligne droite arrive, je teste le frein avant, ça va il y a du répondant mais ce n’est pas violent.

C’est plus progressif que ce à quoi je m’attendais.

Frein arrière, bien aussi.

Évidemment si on serre la poignée à bloc…

Premier mini trottoir de 4 / 5 centimètres, la fourche suspendue gère bien l’amorti et la direction ne se cherche pas.

Sur cette surface plus irrégulièrement bitumée avec tous et crevasses  les pneus et les suspensions font le job.

Et je m’aperçois que la position typée VTT que je craignais au niveau du dos, des épaules, des bras et poignets est  bien agréable.

La selle est pas mal, mais je trouve qu’il lui manque un peu de moëlleux au milieu.

Changement de vitesse au niveau poignée droite.

Je rejoins la route carrossable en redescendant les 4 / 5 centimètres et au bout de 5 mètres je passe en mode 3, à là moitié du coup de pédale j’atteins glorieusement les 17 km/h, un coup de Quaaatrre 20 km/h, ah ça dépote et 5, là 23,5 km/h…

Je teste à nouveau le freinage.

Ouais c’est bien.

La direction est bien agréable et a ce qu’il faut de fermeté.

Le mode supérieur s’obtient en appuyant sur la flèche du haut, le mode inférieur…flèche du bas.

Tout ça sur le côté droit de la poignée gauche.

Le Display LCD avec Le compteur de vitesse, le mode, l’heure et la distance parcourue ainsi que le niveau de la batterie sont clairement visibles.

Les poignées sont d’un contact agréable, tout comme les pédales.

Ce qui est surprenant, c’est que l’on ne ressent que très peu les 24 kilos du vélo, à peine quand on le gare.

Je suis agréablement surpris par cet engin.

Ceci dit j’ai roulé une quinzaine de minutes avec et j’étais surtout en mode 1 et 2 qui suffisaient dans cette situation plutôt calme et roulante.

Le temps d’adaptation a été très rapide.

À peine l’ai-je reposé que je me vois proposer un Winora Y420.X

Au look futuriste…

Alors celui-ci il se remarque avec sa batterie de  cadre et son moteur intégrée  dans le pédalier.

Du coup sensation de légèreté au niveau des roues et de la direction.

Peut-être trop à mon goût, je préfère avoir davantage de consistance pour ressentir la route.

La puissance de l’assistance arrive de manière plus linéaire que pour le Néomouv Montana Trek. Une dame qui a essayé le modèle féminin de la marque Néomouv parlait d’à coups  et a préféré le Winora modèle féminin. Mon ressenti est bien différent du sien, avec une sensation similaire à celle de légèreté ressentie  au niveau des roues et de la direction avec ce Winora Y280.X

Trop soft à mon goût. En terme de poids, le Winora Y280.X fait 23.1kg là où le Montana fait 23,5 donc la sensation de légèreté est bien due à l’emplacement de la batterie et du moteur.

Le changement de vitesse se fait via des « palettes » juste avant la poignée droite. En fait je n’ai pas trop aimé leur maniement, un peu trop sec à mon goût. Finalement ce second essai ne m’a qu’à moitié plu.

Dans le sens où ce Winora qui présente un look plus moderne, conserve un côté austère et d’apparence solide, certes, mais guère à mon goût.

Mais surtout cet essai n’est qu’une ébauche et je me suis promis de tester au moins le Néomouv Montana T sur une plus longue période et sur mon trajet quotidien maison travail et ce très prochainement.

Car j’envisage très sérieusement d’en faire mon mode de déplacement principal pour mes déplacements jusqu’au travail, car se déplacer à Toulouse en voiture ces derniers temps tient de plus en plus de la punition, entre les travaux et les embouteillages à répétition.

Avec les beaux jours et le  printemps  qui reviennent,  la perspective  de rouler sur les bords du canal du midi paraît bien séduisante.

Il s’agit de votre tout premier article Cliquez sur le lien Modifier pour le modifier ou le supprimer ou commencez un nouvel article. Si vous le souhaitez, utilisez cet article pour indiquer aux lecteurs pourquoi vous avez commencé ce blog et ce que vous envisagez d’en faire. Si vous avez besoin d’aide, adressez-vous aux gentils utilisateurs de nos forums.

fullsizeoutput_10b

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s